COOKIES:

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement Fermer

5 QUESTIONS POUR FAIRE LA LUMIERE SUR VOTRE MAL DE DOS

14 mai 2014

Le retard de diagnostic des maladies à l'origine du mal de dos inflammatoire s'explique par la plus grande fréquence du mal de dos mécanique mais aussi par une méconnaissance des maladies à l’origine des différents types de maux de dos inflammatoires, en particulier la spondyloarthrite (maladie qui touche moins de 0,5% de la population[4] ) car ce sont des maladies peu fréquentes.

Or, une prise en charge rapide est essentielle pour soulager vos douleurs, interrompre l'évolution de la maladie  et faciliter la communication avec votre entourage. Il est parfois difficile d’interagir et de se faire comprendre de son entourage lorsque l'on ne peut pas mettre un nom sur ses souffrances.

Le questionnaire « 5 questions sur votre mal de dos » a été élaboré par un groupe d'experts européens sur la base des recommandations internationales de l'ASAS (Assessment of SpondyloArthritis international
Society).[3] Il s’adresse aux personnes souffrant d’un mal de dos depuis plus de trois mois et a pour vocation principale d’accélérer la prise en charge des personnes souffrant d'un mal de dos inflammatoire. Il n’a pas pour but de poser un diagnostic, seul votre médecin est apte à le faire.

1 - Votre mal de dos a-t-il commencé lorsque vous aviez moins de 40 ans ?
Le mal de dos inflammatoire se déclenche essentiellement chez le sujet jeune  entre 15 et 40 ans.[4]

2 - Votre mal de dos s'est-il développé progressivement ?
Contrairement au mal de dos mécanique, souvent déclenché par le port de charges lourdes, un effort physique intense ou un accident, le mal de dos inflammatoire survient généralement sans événement particulier et de manière progressive.

3 - Votre mal de dos s'améliore-t-il lors des mouvements ou des activités physiques?
Si vous souffrez d’un mal de dos inflammatoire, faire de l'exercice ou pratiquer une activité physique peut améliorer la mobilité de la colonne vertébrale et de vos articulations, tout en réduisant votre ankylose.

4 – Remarquez-vous que le repos ne soulage pas votre mal de dos ?
Contrairement au mal de dos mécanique, le repos ne soulage pas le mal de dos inflammatoire.

5 - Souffrez-vous, durant la nuit, d'un mal de dos qui s'améliore après vous être levé(e)?
Le fait de souffrir la nuit est une des caractéristiques principales des douleurs de dos inflammatoires. Ces douleurs inflammatoires provoquent souvent un réveil en deuxième partie de nuit et peuvent être plus importantes au réveil. Elles s’atténuent généralement après un dérouillage matinal prolongé de plus de 30 minutes.

 

 

PARTAGEZ LA PAGE
RÉPONDEZ AUX 5 QUESTIONS
SUR VOTRE MAL DE DOS​

Il existe différents types de mal de dos, découvrir lequel vous fait souffrir vous permettra de bénéficier d’une prise en charge adéquate. Si vous souffrez du dos depuis plus de trois mois, nous vous invitons à répondre aux 5 questions sur votre mal de dos qui vous aideront, vous et votre médecin, à identifier si votre douleur est d’origine inflammatoire ou mécanique.

RÉFÉRENCES

1 Sieper J, et al. The Assessment of SpondyloArthritis International Society (ASAS) handbook: a guide to assess spondyloarthritis. Ann Rheum Dis 2009;68:ii1–ii44.

2 Rudwaleit M, Sieper J. Referral strategies for early diagnosis of axial spondyloarthritis. Nat Rev Rheumatol. 2012;8:262-8.

3 Sieper J, et al. The Assessment of SpondyloArthritis International Society (ASAS) handbook: a guide to assess spondyloarthritis. Ann Rheum Dis 2009;68:ii1–ii44.

4 E. Pertuiset , Diagnostic précoce des spondylarthropathies, La Revue de médecine interne 29 (2008) 596–605 ; Rudwaleit et al. How to diagnose axial spondyloarthritis early. Ann Rheum Dis 2004; 63:535-543

 

 

ENV179-05/2014