COOKIES:

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement Fermer

150-lady-and-baby

Ce type de mal de dos peut être confondu avec le mal de dos mécanique. Il existe plusieurs types de pathologies susceptibles d'être à l'origine du mal de dos inflammatoire.

Le mal de dos inflammatoire peut avoir des répercussions sur votre vie de plusieurs manières. Evoquer ces répercussions et vos douleurs avec votre médecin lui permettra de mieux prendre en charge votre mal de dos chronique. De plus, si votre mal de dos est pris en charge rapidement, il est possible que son évolution ou ses répercussions soient moins importantes dans le futur.

Même si des antalgiques achetés auprès de votre pharmacien peuvent soulager vos douleurs, il est essentiel de bénéficier d’un diagnostic établi par votre médecin pour une prise en charge adaptée.

De quel type de mal de dos souffrez-vous ? Répondez aux 5 questions sur votre mal de dos pour en savoir plus.

LES CARACTÉRISTIQUES DU MAL DE DOS INFLAMMATOIRE1

Le mal de dos inflammatoire se distingue du mal de dos mécanique par des caractéristiques bien spécifiques :

  • Une apparition progressive de la douleur.
  • Des symptômes qui s’améliorent avec de l'exercice.
  • Une douleur qui ne s’améliore pas avec le repos.
  • Des douleurs nocturnes, susceptibles de réveiller la personne dans la deuxième partie de la nuit.
  • Des raideurs matinales qui durent plus de 30 minutes.

Dans le cas où c’est un rhumatisme inflammatoire qui est à l’origine d’un mal de dos inflammatoire chronique, il est important de prendre également en compte l’âge de la personne, puisque ce type de mal de dos apparait généralement avant l’âge de 40 ans.

QUELLES SONT LES CAUSES DU MAL DE DOS INFLAMMATOIRE ?

Le mal de dos inflammatoire peut être provoqué par différentes affections comme les rhumatismes inflammatoires, certaines infections, les discopathies inflammatoires… La liste qui suit n’est pas exhaustive.

LES INFECTIONS2 : un mal de dos de type inflammatoire peut être révélateur d’une infection qui est à l’origine de la douleur.

LES LÉSIONS SECONDAIRES A UNE TUMEUR2 : elles sont peu fréquentes mais peuvent être à l’origine d’un mal de dos inflammatoire. 

LES DISCOPATHIES INFLAMMATOIRES3 : Certaines atteintes des disques intervertébraux peuvent aussi provoquer des douleurs de type inflammatoire.

LES RHUMATISMES INFLAMMATOIRES : parmi les maladies rhumatismales associées au mal de dos d’origine inflammatoire, on retrouve principalement la spondyloarthrite axiale. C’est une maladie rare qui représente 0.33% de la population4 et qui peut être difficile à diagnostiquer. Cette maladie peut présenter différentes formes :

  • La spondylarthrite ankylosante correspond à l'inflammation au niveau de la colonne vertébrale et du bassin, ce qui provoque des raideurs et des douleurs dans le dos. Les altérations vertébrales et articulaires peuvent être identifiées à la radiographie5.

    Parfois, les patients peuvent ressentir ces mêmes symptômes, quand bien même les médecins ne détectent pas d’anomalie à la radiographie. Cette affection est appelée spondyloarthrite axiale non-radiographique. Dans ce cas, il est nécessaire de faire des examens plus approfondis et d'examiner le rachis ou les articulations du bassin à l’aide de techniques plus avancées, comme l’IRM (Imagerie par Résonance Magnétique) 6.

    Les symptômes et le retentissement personnel et professionnel de la spondyloarthrite axiale non radiographique et de la spondylarthrite ankylosante sont similaires, même si les radios peuvent montrer des différences7.

  • Il arrive que d’autres manifestations soient associées aux rhumatismes inflammatoires et que d’autres parties du corps soient aussi atteintes : 
    • la peau avec le psoriasis (rhumatisme psoriasique)8
    • l’appareil digestif avec diarrhée ou les voies urinaires (arthrite réactionnelle)9
    • les articulations périphériques10
    • les yeux, provoquant douleur et rougeur (uvéite)9
PARTAGEZ LA PAGE
RÉPONDEZ AUX 5 QUESTIONS
SUR VOTRE MAL DE DOS

Il existe différents types de mal de dos, découvrir lequel vous fait souffrir vous permettra de bénéficier d’une prise en charge adéquate. Si vous souffrez du dos depuis plus de trois mois, nous vous invitons à répondre aux 5 questions sur votre mal de dos qui vous aideront, vous et votre médecin, à identifier si votre douleur est de nature inflammatoire ou mécanique.

RÉFÉRENCES

  1. Sieper J, et al. The Assessment of SpondyloArthritis International Society (ASAS) handbook: a guide to assess spondyloarthritis. Ann Rheum Dis. 2009;68:ii1–ii44.
  2. Cohen SP et al. Management of low back pain. BMJ. 2008;337:a2718.
  3. Beaudreuil et al. La discopathie de type Modic 1. Editorial - Revue du Rhumatisme 76 (2009) 4–6
  4. Saraux A, et al. Prévalence de la polyarthrite rhumatoïde et des spondylarthropathies en France en 2001. Ann Rheum Dis 2005 ; 64 : 1431-1435
  5. Société Française de Rhumatologie (SFR). Spondylarthrite ankylosante – Comment fait le médecin pour poser le diagnostic de spondylarthrite ankylosante ? http://sfr.larhumatologie.fr/ [Accès 02/11/15].
  6. Société Française de Rhumatologie (SFR). Publications - Spondylarthrite sans sacro-iliite radiologique : un problème toujours actuel Revue du Rhumatisme 73 (2006) 1280–1282.
  7. Rudwaleit M et al. The challenge of diagnosis and classification in early ankylosing spondylitis. Arthritis Rheum 2005;52(4):1000-8.
  8. Assistance Publique des Hôpitaux de Paris : Les rhumatismes en 100 questions - Qu'est-ce qu'un rhumatisme psoriasique ? : http://www.rhumatismes.net [Accès le 02/11/15].
  9. Orphanet – arthrite réactionnelle http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=29207
  10. Assistance Publique des Hôpitaux de Paris : Les rhumatismes en 100 questions - Qu'est-ce que la polyarthrite rhumatoïde ? : http://www.rhumatismes.net [Accès le 16/12/13].